Navigation – Plan du site

Présentation

Les Cahiers d’Études du Religieux - Recherches interdisciplinaires (CER-RI - ISSN 1760-5776) sont l’émanation des activités du Centre interdisciplinaire d’Études du Religieux (CIER) au sein de la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier (MSH-M). Ils diffusent, dans des numéros thématiques, les communications présentées lors des différents séminaires.

Dernier numéro en ligne
15 | 2016
Le religieux interrogé par les chercheurs. Constructions disciplinaires

Issus de journées d’étude consacrées au « religieux interrogé par les chercheurs », les articles rassemblés dans ce numéro des Cahiers d’Étude du Religieux – Recherches Interdisciplinaires examinent comment la recherche, dans différentes disciplines, appréhende et construit l’objet religieux.

Les deux premiers textes abordent des questions épistémologiques. Anthony Feneuil montre, à partir de l’exemple de Karl Barth, comment la théologie peut contribuer à la réflexion en sciences des religions alors que Julien Cavagnis interroge le thème du « retour du religieux » à partir d’une lecture croisée des trois œuvres de M. Foucault, M. de Certeau et L. Kolakowski. Bien qu’elle s’inscrive dans une perspective différente, Esther Pinon, dans son étude sur les religions romantiques, révèle de même la nature potentiellement problématique de l’objet religieux, qu’elle propose de dépasser par un recours fécond au doute. Dans le texte suivant, la difficulté d’appréhender un objet aux contours mouvants est abordée par le prisme de l’ésotérisme, que David Bisson se propose d’expliciter en adoptant une approche à la croisée des études culturelles et de la psychologie sociale.

Trois textes abordent ensuite la question du point de vue du chercheur en mettant en évidence les présupposés propres à certains types de questionnement. Alors qu’Anne Lancien examine l’influence du modèle de laïcité adopté par la France sur les analyses de l’objet « laïcité » menées par les chercheurs, Jérôme Gidoin propose une réflexion sur la posture de l’ethnologue enquêtant sur le culte des ancêtres des Vietnamiens dans un contexte bouddhique en France. Les présupposés des chercheurs, et la nécessité de s’en affranchir, sont également au cœur du texte suivant, l’étude de Christophe Lemardelé sur l’anthropologie du sacrifice.

Le dernier volet de ce numéro, enfin, présente deux textes interrogeant l’objet religieux dans sa spatialité, avec dans un premier temps, une enquête de Frédéric Knerr sur les évolutions et les transformations de l’histoire diocésaine française, puis une analyse de Vassilis Pnevmatikakis démontrant l’importance du facteur ecclésiologique dans l’étude géopolitique de l’Église orthodoxe en France.